03 oct 2008

Eden Lake

Tag: science fiction,thrillercorinne @ 2:56

Jenny et Steve, son petit ami, quittent la ville pour s’échapper, pour un week-end, à l’affairement de la métropole. Steve lui a même préparé une surpise: il va la demander en mariage. Sur la route, les mauvaises présages abondent: une femme gifle son enfant dans un magasin, les cyclistes grillent en feu rouge et Steve freine brusquement, un panneau publicitaire annonce que les environs du lac favori de Steve vont être transformés dans un quartier protégé. Protéger de quoi, se demandent les deux. Ils poursuivent leur voie, mais quand une voix autoritaire de leur système de navigation les demandent de faire le demi-tour à la première occasion, ils quittent la route en riant. Ils nagent, prennent un bain de soleil et jouissent de la paix de l’endroit. Mais leur idylle est gâtée par un groupe d’ados, dont le volume de la musique brise le calme de la journée. Bientôt, les deux faillent de devenir la proie du Rotweiller des fêtards. Jenny veut changer de place, mais Steve trouve plus juste d’attirer leur attention. Les conséquences de son avertissement sont à la fois incroyable et terrible. Le couple va payer cher cette erreur: la colère des jeunes explose: c’est n’est plus question d’amusement ou de caprices. Ils sont prêts à poignarder, à torturer et même à tuer.

Réalisé par James Watkins

Avec Kelly Reilly, Michael Fassbender, Thomas Turgoose, Bronson Webb, Jack O’Connell, Finn Atkins, James Gandhi

Date de sortie: 08 octobre 2008

Plus d’infos sur ce film


03 oct 2008

La Frontière de l’aube

Tag: dramecorinne @ 0:44

Carole a connu le succès, mais sa vie intime est en faillite. Star de cinéma, elle est délaissée par son mari, parti à Hollywood. C’est dans ces moments de dérive qu’elle connaît François, le photographe qui débarque, un jour, chez elle, pour réaliser un reportage sur sa vie. L’amour tend ses ailes et devient dévoratrice. Les deux vivent une histoire torride; c’est la passion qu’on croit unique dans la vie. Et voilà que ce qui pour Carole est éternel, pour François est passager. Les choses tournent mal: le jeune dandy, à son air de gamin rebelle et gâté, part chercher l’amour autre part. Mais Carole, elle se laisse aller jusqu’au bout. Tandis que Fraçois refait sa vie dans les bras d’une autre femme, Carole décide de se donner la mort, au nom de l’amour et de la trahison…Au-delà de la mort, il n’y a pas la paix, ni les pleurs, mais la soif indomptable de vengeance…

Réalisé par Philippe Garrel

Avec Louis Garrel, Laura Smet, Clementine Poidatz

Date de sortie: 08 octobre 2008

A l’occasion de ce dernier long-métrage de Phillipe Garre, « Les 3 Luxembourg » présente le répertoire des films du réalisateur. A partir du 8 octobre, la rétrospective comprenant les 15 films de Garrel donne l’occasion de découvrir et redécouvrir l’univers particulier de ces pellicules dans le paysage du film français.

Plus d’infos sur ce film


02 oct 2008

Being W.

Tag: documentairecorinne @ 23:49

Ils sont célèbres pour des biographies et documentaires exhilarantes: « Dans la peau de Jacques Chirac », « Sego et Sarko dans le même bateau » sont les produits de succès réalisés par Karl Zéro et Michel Royer. Eh bien, maintenant il est venu l’heure d’un autre bilan: le 43ème président des Etats-Unis, on le verra par les yeux critiques de l’humoriste et chroniqueur Karl Zéro, qui utilise des centaines d’archives pour lui dresser un portrait juste « comme il faut ». Si la satire mords, c’est parce que la réalité le permet: George W. Bush est le plus controversé des présidents américains. Il n’y a pas mal de choses qu’on lui impute: si l’on ne prend en compte que la guerre d’Irak et l’on a déjà la meilleure épreuve! Mais, comme on ne raisonne pas avec les pieds et si l’on est arrivé au Jugement Dernier, le président a la parole. Par la voix de l’imitateur Jim Meskimen, on entend la voix intérieure de G.W. Bush. Malheureusement, la défense est également catastrophique! La rédemption est encore loin! Le tribunal planétaire le condamne à rester éternellement sur la page grise de l’histoire de la démocratie.

Réalisé par Karl Zéro, Michel Royer

Date de sortie: 08 octobre 2008


02 oct 2008

Super blonde (The House Bunny)

Tag: comédiecorinne @ 5:41

Célèbre notamment depuis ses apparitions en Lost in Translation et Scary Movie, Anna Faris brille de nouveau dans Suepr Blonde ( The House Bunny), une histoire sincère et désopilante sur l’indépendance des femmes. Shelly Darlingson est Big Bunny dans une Playboy Mansion. Pour sa 27ème anniversaire, Shelly attend avec impatience l’accomplissement de son rêve: être l’image du du mois sur la couverture du magazine. Au lieu de cela, elle est mise à la porte. Apprenant avec stupeur la nouvelle, Shelly se retrouve sans famille et sans abri. Désespérée, elle appelle à l’association Zeta Alpha Zeta: les filles acceptent l’échange avec Shelly, qui promet de les transformer dans des créatures de rêve. Shelly se met tout de suite à rendre visible le charme des Zetas, en dépit de leurs rivales de l’association Phi Iota Mu. Shelly attire également les regards d’Oliver, qui l’oblige de se rendre compte qu’il lui faudra plus que ses moyens appris à Playboy Mansion pour gagner la bonne personne. En outre, Shelly découvre que ses idées sur la société ont transformé les Zeta dans des personnes très superficielles, qu’elles blâmaient auparavant. Et, quand Hugh Hefner l’appelle pour lui faire le cadeau tellement souhaité – être l’image de la revue, elle doit choisir entre retourner à son ancienne « famille » ou suivre la nouvelle voie.

Réalisé par Fred Wolf

Avec Anna Faris, Colin Hanks, Emma Stone

Date de sortie: 08 octobre 2008


02 oct 2008

Blindness

Tag: drame,fantastiquecorinne @ 4:37

Une explicable « cécité blanche » frappe la ville entière. Les premiers touchés sont mis en quarantaine par les autorités dans un hospice abandonné, où cette nouvelle société d’aveugles cède assez tôt. Les criminels et les puissants se ruent sur les faibles, s’emparant des modestes rations d’aliments disponibles et commettant de terribles actes.

Dans tout ce cauchemar, il y a, toutefois, un « témoin oculaire », une femme dont la vue n’a pas été affectée par le fléau. Même comme ça, elle suit son mari à la quarantaine. Tout en gardant le secret de sa vue, elle devient là, le guide de sept étrangers qui sont devenus comme une famille. Elle les conduit hors de la quarantaine, sur les rues dévastées de la ville, qui ont vu tous les vestiges de la civilisation s’effondrer. Leur voyage est plein de dangers, mais leur survivance et leur rédemption tardive reflètent la ténacité et la profondeur de l’esprit humain.

C’est aussi un « grâce à », auquel la cécité nous fait penser: c’est grâce à cette maladie inexplicable et importuné qu’on se souvient de la fragilité choquante de nos institutions sociales, du mince vernis de notre monde soi-disant civilisé et de la responsabilité de chaque individu de protéger à tout prix la dignité humaine.

Blindness est l’adaptation d’un roman homonyme publiée en 1995 par José Saramago. Initialement, l’auteur a refusé de vendre les droits pour une adaptation portée à l’écran, craignant que le texte ne tombe pas dans de mauvaises mains. Mais Fernando Meirelles a été à même d’obtenir les droits, à condition que le fil soit tourné dans une ville irécognoscible. Le 14 mai 2008, Blindness a été présenté comme film de début au festival de Cannes.

Réalisé par Fernando Meirelles

Avec Julianne Moore, Mark Ruffalo, Alice Braga

Date de sortie: 08 octobre 2008

Plus d’infos sur ce film


02 oct 2008

Vicky Cristina Barcelona

Tag: comédie,comédie romantiquecorinne @ 1:40

Barcelone: une belle ville regorgeant d’histoire, romantique et bohème. Cristina et Vicky, la blonde et la brune, sont là pour passer quelque temps, chacun dans un intérêt à part. Vicky, la studieuse, la sage, la déesse de la raison, poursuit ses dernières recherches pour sa thèse de doctorat sur Gaudi. Vicky est fiancée et fidèle à son futur mari. Sa meilleure amie, Cristina, ne partage en rien ses idées. Séduisante et dénuée d’inhibitions, elle est toujours prête à se laisser griser par un verre de bon vin ou par une nuit d’amour avec un inconnu. Et, c’est exactement ce qu’elle fera; ce qu’elles feront! Lors d’une exposition d’art à Bercelone, les deux font la connaissance d’un peintre espagnol: Juan Antonio à des idées aussi libertines que Cristina. Quand il invite chez lui les deux copines, Cristina convainc Vicky de l’accompagner. Réfractaire au début à toute invitation impudente de Juan Antonio, Vicky délaisse la morale et tombe dans les bras de celui-ci, dans une aventure brûlante. Mais la passion ne quitte pas l’artiste sans préjugés, donc, il la partagera aussi avec Cristina. Elle emménage chez lui est le paysage est parfait, peut-être un peu trop idyllique, mais pas pour longtemps. Un nouveau personnage fait son apparition, dans la personne de Maria Elena, l’ex-femme de Juan Antonio, tempétueuse comme la houle. Imprévisible et fougueuse, elle menace le couple comme une Aphrodite trahie. C’est d’autant plus incroyable qu’ils vont former les trois un triangle amoureux régné par l’harmonie. Pour combien de temps, on ne sait pas…En même temps, Vicky se voit obligée de remettre en cause ses fiançailles..

Réalisé par Woody Allen

Avec Scarlett Johansson, Rebecca Hall, Javier Bardem, Penélope Cruz

Date de sortie: 08 octobre 2008


02 oct 2008

La Loi et l’ordre – Righteous Kill

Tag: policiercorinne @ 0:11

Après avoir tourné ensemble le thriller Heat, en 1995, Al Pacino et De Niro « s’associent » de nouveau dans « Righteous Kill » – La loi et l’ordre. L’intrigue est simple, (plutôt commune), mais incitante: deux flics de New York sur les traces d’un tueur en série. C’est excellent de voir de Niro et Al Pacino parfaitement dans la peau des détectives infatigables et prêts à tout. Et, notamment lorsqu’on voit  la possibilité que l’un de la branche soit impliqué dans la mauvaise affaire, l’enquête devient une arme à deux tranchants.

« M. De Niro et M. Pacino ne se sont confrontés qu’une seule fois sur le grand écran, dans le thriller de Michael Mann – Heat, où ils ne se sont pas rencontré qu’au  point culminant, à un dîner. Dans « La loi et l’ordre », ils passent beaucoup plus de temps ensemble, jouant les doyens du Département de Police de New York et les partenaires à long terme qui tournent comme les poules gloussant fièrement aux concours de coqs » – commentaire dans The New York Times.

Réalisé par Jon Avnet

Avec Robert De Niro, Al Pacino, Curtis « 50 Cent » Jackson, Carla Gugino, John Leguizamo, Donnie Wahlberg, Brian Dennehy

Date de sortie: 08 octobre 2008