Le Ellen DeGeneres Show est sondé pour une culture de travail toxique

0
106

Los Angeles, 28 juillet (IANS):  Le populaire talk-show télévisé d’Ellen DeGeneres a fait l’objet d’une enquête, à la suite d’un rapport faisant état de la présence d’une culture de travail toxique motivée par le racisme, le harcèlement et l’intimidation.

Le Ellen DeGeneres Show aurait fait l’objet d’une enquête interne de WarnerMedia à la suite de nombreux récits de problèmes sur le lieu de travail.

Selon des sources, le producteur de l’émission Telepictures et le distributeur Warner Bros Television ont envoyé une note aux membres du personnel la semaine dernière, expliquant qu’ils avaient fait appel à un consultant extérieur pour interviewer des employés actuels et anciens au sujet de leur expérience de travail sur le populaire talk-show.

Le nom du consultant tiers n’a pas été révélé.

L’enquête fait suite à de récents rapports sur les conditions de travail au salon. En avril, des rapports ont fait état du traitement des membres d’équipage pendant le verrouillage de Covid-19.

Plus tôt ce mois-ci, un rapport dans BuzzFeed alléguait le racisme et l’intimidation dans l’émission. L’article était basé sur des témoignages anonymes d’un employé actuel et de 10 anciens employés, qui affirmaient avoir été victimes de racisme, d’intimidation et d’intimidation.

Il a également mentionné des blagues sur l’erreur de deux employées noires avec la même coiffure, ainsi que des critiques sur les déclarations prétendument faites à un autre membre du personnel par le producteur exécutif Ed Glavin. Glavin et ses collègues producteurs exécutifs Andy Lassner et Mary Connelly ont publié une déclaration à la suite du rapport.

«Nous sommes vraiment navrés et désolés d’apprendre que même une personne de notre famille de production a eu une expérience négative. Ce n’est pas qui nous sommes et qui nous nous efforçons d’être, et pas la mission qu’Ellen s’est fixée pour nous. Pour mémoire, la responsabilité quotidienne de l’émission Ellen nous incombe entièrement. Nous prenons tout cela très au sérieux et nous nous rendons compte, comme beaucoup dans le monde l’apprennent, que nous devons faire mieux, nous nous engageons à faire mieux et nous ferons mieux », ont-ils dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici